La COVID-19 chez les enfants et le rôle des établissements scolaires dans la transmission – deuxième mise à jour

L’ECDC a récemment publié le rapport  » COVID-19 chez les enfants et le rôle des écoles dans la transmission – deuxième mise à jour « , qui détaille les dernières connaissances concernant rôle des enfants dans la transmission du SRAS-CoV-2 et du rôle des écoles dans la pandémie de COVID-19.
L’objectif de ce document est de faire le point sur les connaissances entourant le rôle des enfants dans la transmission du SRAS-CoV-2 et le rôle des écoles dans la pandémie de COVID-19, en se centrant en particulier sur l’expérience des pays de l’UE/EEE depuis le début de la pandémie.
Les enfants de tous âges sont sensibles au COVID-19 et peuvent transmettre la maladie. Cependant, les cas de COVID-19 chez les jeunes enfants ne semblent pas entraîner une transmission ultérieure aussi souvent que les cas chez les enfants plus âgés et les adultes. Les enfants âgés de 1 à 18 ans présentent des taux d’hospitalisation et de maladie grave nécessitant des soins hospitaliers intensifs beaucoup plus faibles que les autres groupes d’âge.
Bien que la fermeture des écoles puisse contribuer à une réduction de la transmission du COVID-19 en tant que mesure de dernier recours, les fermetures en elles-mêmes sont insuffisantes pour prévenir la transmission communautaire en l’absence d’autres interventions non pharmaceutiques. En outre, la couverture vaccinale est désormais en augmentation. Compte tenu du risque permanent de transmission chez les enfants non vaccinés, il est impératif que les systèmes éducatifs soient très bien préparés pour l’année scolaire 2021-2022.
D’ici la réouverture des écoles pour la nouvelle année scolaire, les enfants et les adolescents seront devenus les groupes d’âge présentant les taux les plus faibles de couverture vaccinale contre le COVID-19 dans l’Union européenne (UE) et l’Espace économique européen (EEE). Par conséquent, en l’absence d’une stricte adhésion à des mesures d’atténuation efficaces en matière de santé publique, il faut s’attendre à une circulation concentrée du COVID-19, y compris à des épidémies dans ce groupe d’âge.
Pour plus d’informations et pour accéder au rapport complet