Mois : mai 2020

La santé et le bien-être des adolescents au cœur de l’actualité

La santé et le bien-être des adolescents au cœur de l’actualité

Depuis plus de 30 ans, l’étude internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC), menée en collaboration avec l’OMS, travaille à comprendre et analyser la santé des jeunes en Europe et en Amérique du Nord. L’étude s’est étendue à 50 pays et régions membres et l’utilité des données qu’elle fournit sur la santé, le bien-être, l’environnement social et le comportement en matière de santé des garçons et des filles de 11, 13 et 15 ans s’est également accrue.

Le septième rapport international de la série présente les résultats sur la santé et le bien-être des adolescents de 45 pays et régions qui ont participé à l’étude en Europe et au Canada en 2017/2018. Ce rapport d’enquête présente des données provenant de plus de 220 000 jeunes. Les éléments d’information portent sur le contexte social (relations avec la famille, les pairs, l’école et la communication en ligne), les aspects de la santé (santé subjective, santé mentale, surpoids et obésité, et blessures), les pratiques sanitaires (habitudes alimentaires, activité physique et brossage des dents) et les comportements à risque (consommation de tabac, d’alcool et de cannabis, comportement sexuel, bagarres et intimidations) ayant un impact sur la santé et le bien-être des jeunes. De nouveaux éléments concernant la communication par les médias électroniques et la cyber-intimidation, ainsi qu’une version modifiée de la mesure des repas familiaux, ont été inclus dans l’enquête HBSC en 2017/2018; des éléments concernant les plaintes individuelles en matière de santé et l’insuffisance pondérale ont été ajoutées pour la première fois dans le rapport international.

Le document est divisé en deux volumes : le premier présente une vue d’ensemble des principaux résultats en soulignant les différences importantes entre les sexes et les différences socio-économiques, ainsi que les changements intervenus depuis la dernière enquête en 2013/2014. Les données clés sont présentées dans le deuxième volume sous forme d’une série de graphiques illustrant la situation au niveau des pays et régions ainsi que la prédominance globale par âge, sexe et l’aisance matérielle de la famille.

Dans son avant-propos, Hans Henri P. Kluge, directeur régional de l’OMS pour l’Europe, affirme ce qui suit : «  La vie a énormément changé en Europe au cours des deux dernières décennies. La numérisation, la mondialisation, les migrations, l’urbanisation et le changement climatique font que nous vivons désormais dans une Europe plus complexe. Les jeunes sont souvent les premiers à être exposés à ces changements et à en subir les conséquences, et ils sont devenus de fervents défenseurs de questions telles que le changement climatique. Il est important, au niveau européen et dans chaque pays/région, de comprendre ce que les jeunes pensent, savent et comprennent en termes de santé et de comportement. L’étude sur les comportements de santé des enfants d’âge scolaire (HBSC), qui présente aujourd’hui son septième rapport international, nous aide dans cette tâche. L’étude HBSC est véritablement internationale ; (…) Et son objectif premier est de plaider en faveur de changements politiques visant à préserver la santé et le bien-être de l’un des groupes les plus vulnérables de la société, à savoir les enfants et les adolescents. (…) Ce septième rapport international et les données essentielles qu’il présente montrent que l’HBSC est, et continuera d’être, un soutien central de la nouvelle vision du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe ».

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur les liens vers le rapport d’enquête :

Publié par Didier dans Actualités
L’UNESCO lance cette semaine le Forum en ligne « Imaginer le monde à venir »

L’UNESCO lance cette semaine le Forum en ligne « Imaginer le monde à venir »

L’UNESCO  sollicite  des  voix  inspirantes  du  monde  entier,  qui  participeront  à  une  série  de  discussions en ligne pour nous aider à imaginer le monde reconfiguré par la crise du COVID-19. La  série  débutera  en  mai,  avec  un  événement  unique  qui  mettra  en  scène  des  femmes,  intellectuelles ou expertes, de premier plan.

L’UNESCO invite les voix inspirantes du monde entier à nous aider à imaginer le monde à venir

La crise pandémique du COVID-19 ébranle les sociétés ; elle bouscule aussi les évidences. Alors même que la pandémie est encore en cours, et que nul ne sait comment elle se terminera, il est urgent de prendre le temps de penser. Cette pandémie réaffirme surtout la nécessité de penser le monde dont elle est un révélateur. C’est à cela que l’UNESCO, en tant que laboratoire mondial des idées, contribue. Fidèle à sa fonction de forum intellectuel, l’UNESCO lance cette semaine le Forum en ligne « Imaginer le monde à venir » pour donner la parole à celles et ceux qui remettent notre pensée en mouvement. Une parole d’abord offerte à des femmes dont la voix n’a pas raisonné assez fort durant cette crise.

Des contributions de femmes et d’hommes œuvrant dans une grande variété de disciplines partout dans le monde alimenteront le site Internet au fil des semaines et mois à venir. Cette série de réflexions irriguera la stratégie de l’Organisation – afin que, demain, ses programmes soient à la hauteur des exigences du monde qui émerge. L’UNESCO exprime aussi l’espoir que cette initiative inspirera les décideurs politiques nationaux et apportera une contribution positive à la gouvernance mondiale.

Les contributions les plus diverses sont les bienvenues !

N’hésitez pas à faire rayonner ce forum en ligne en soutenant la promotion du site Internet dédié et en partageant sur vos réseaux sociaux.

 Face au COVID-19, l’UNESCO mène la réflexion sur

ce à quoi l’avenir devrait ressembler

LIENS  En français

  • Site Internet : https://on.unesco.org/frFORUM
  • Youtube : https://on.unesco.org/2AQ2m0t
  • Facebook : https://www.facebook.com/UNESCOfr
  • Twitter : https://twitter.com/unesco_fr

Contact : forum@unesco.org

#UnescoForum #LeMondeAVenir #TheWorldToCome #ForumDeLUnesco #LaVoixDesFemmes #WomensVoices

Publié par Didier dans Actualités
Covid-19 : Comment réagir face à l’info ?

Covid-19 : Comment réagir face à l’info ?

Face à l’infodémie actuelle (l’OMS nomme ainsi la diffusion rapide de rumeurs et de fausses informations, en parallèle de la propagation du virus), l’association belge Cultures&Santé, reconnue comme service support en littératie en santé, a réalisé une infographie tous publics qui propose des clés pour garder un esprit critique face à l’information concernant l’épidémie Covid-19.

Les informations concernant le coronavirus Covid-19 sont présentes partout et en continu : radio, télé, presse écrite, internet, réseaux sociaux, discussions… Elles répondent à notre besoin légitime de suivre et de comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons. S’il est important de s’informer, il est aussi essentiel de garder un esprit critique et de se préserver dans un contexte angoissant où les fausses informations sont nombreuses. L’infographie présente 5 points d’attention en lien avec le tri et le partage de l’information concernant l’épidémie Covid-19. Cette réalisation s’inscrit dans une perspective de soutien à l’exercice de la littératie en santé des personnes.

L’infographie est disponible ici (et sur leur page Facebook) :

https://www.cultures-sante.be/nos-outils/outils-promotion-sante/item/546-covid-19-comment-reagir-face-a-l-info.html

Leurs objectifs:

  • Encourager les personnes à poser un regard critique sur les informations concernant l’épidémie Covid-19
  • Encourager l’adoption de pratiques permettant de se préserver et de préserver les autres dans un contexte anxiogène d’information
  • Soutenir l’exercice de la littératie en santé des personnes

Infographie Covid19

Cultures et Santé à rédigé un article consacré spécifiquement à la question des compétences d’évaluation de l’information paru dans le dernier numéro de la revue « Education Santé ». Pour y accéder :

« La littératie en santé des populations à l’épreuve de la Covid-19 : le défi de l’évaluation de l’information »

Publié par Didier dans Actualités
Le webinaire “Pandémie de COVID-19 : les réponses de la promotion de la santé” animé par le Pr Stephan Van den Broucke est en ligne

Le webinaire “Pandémie de COVID-19 : les réponses de la promotion de la santé” animé par le Pr Stephan Van den Broucke est en ligne

Vous avez été nombreux à participer au webinaire animé par le Pr. Stephan Van den Broucke le jeudi 14 mai 2020 sur le thème : Pandémie de COVID-19 : les réponses de la promotion de la santé. Nous vous remercions tous pour votre présence et votre riche participation.

Ce webinaire avait pour but de mettre en évidence la contribution de la promotion de la santé face à la pandémie de COVID-19 en répondant aux trois questions suivantes :

  • Qu’est-ce que la promotion de la santé peut apporter en termes de gestion de la pandémie ?
  • Fake news, compréhension d’enjeux complexes, connaissances en santé : comment développer la capacité de chacun à prendre en charge sa propre santé ?
  • Il y aura probablement plusieurs vagues d’épidémie de COVID-19. Quelles sont les préconisations de la promotion de la santé pour une réponse durable à la pandémie et pour l’avenir?

Nous sommes heureux de pouvoir à présent partager avec vous les vidéos du webinaire, les contributions des participants ainsi qu’un ensemble de ressources sur la page dédiée. Surtout, nous vous invitons à poursuivre les échanges et les partages d’informations et de ressources en écrivant à l’adresse suivante : webinar@unescochair-ghe.org.

Publié par Didier dans Actualités
Réflexion : Envie de vie, telle est notre envie

Réflexion : Envie de vie, telle est notre envie

Daniel Oberlé, Président de l’Association « Pratiques en santé » (une veille large et une sélection d’articles dans les champs de la santé, du médico-social, du social), s’interroge sur l’omniprésence de la thématique Covid-19 dans les communications de promotion de la santé et lance une réflexion collective : les actions de promotion de la santé ont-elles vraiment toutes besoin de l’estampillage COVID-19 ? Nos pratiques sont-elles différentes en ces temps de pandémie ? A relier excessivement nos pratiques à la pandémie de COVID-19, ne risque-t-on d’entretenir une vision biomédicale et négative de la santé, centrée sur la maladie ?

Alors que Daniel Oberlé coordonnait les activités de l’ancien Réseau IREPS IRA dans la deuxième partie des années 80, son équipe et leurs partenaires avaient choisi de proposer un programme non centré sur le VIH et le mot SIDA, mais plus généralement sur l’éducation affective et sexuelle. Intitulé Envie de Vie, la vision était ainsi plus globale et positive. Aujourd’hui, en pleine tourmente de la pandémie du COVID-19, est-il possible de s’engager dans des projets dynamiques et optimistes tout en continuant à faire bouger la Promotion de la Santé ?

Vous êtes invités à faire part de remarques afin d’alimenter la réflexion.

Pour consulter l’article :

https://www.pratiquesensante.org/envie-de-vie-telle-est-notre-envie/

Pour apporter vos  suggestions et vos contributions :

https://www.pratiquesensante.org/contributions-reflexions-envie-de-vie/

Pour envoyer un court texte au format texte :

contact@pratiquesensante.org

Pour vous inscrire à la lettre bimensuelle de Pratiques en Santé :

https://www.pratiquesensante.org/lettre-bi-mensuelle/

Publié par Didier dans Actualités
Comment organiser le retour des élèves atteints de maladies chroniques ?

Comment organiser le retour des élèves atteints de maladies chroniques ?

Article publié le 26 mai 2020 dans The Conversation

À mesure que les établissements scolaires rouvrent leurs portes émerge la question de l’accueil réservé aux enfants les plus vulnérables.

L’utilisation généralisée de ce terme « vulnérable » pour décrire un groupe très diversifié d’enfants et de jeunes traduit l’attention particulière qu’il convient de prêter à ceux qui ont le plus besoin de l’école pour réussir. Néanmoins, il n’est pas sans poser de problème, du fait de la variété des sources de cette vulnérabilité.

Beaucoup a été écrit sur la vulnérabilité sociale, économique et culturelle liée au handicap. Mais l’accueil des enfants et des jeunes atteints de maladies chroniques, comme l’asthme, le diabète, l’arthrite juvénile, ou souffrant de problèmes de santé mentale, a été peu abordé.

Il s’agit pourtant d’un enjeu de premier ordre, plus de 20 % des élèves étant concernés, selon les données de la dernière enquête HBSC – « Health Behaviour in School-Aged Children » – et risquant de se voir exclus a priori du retour à l’école.

Les données publiées par les équipes de recherche, les savoirs des personnes concernées et de leurs familles, les expériences d’autres pays et la pratique des professionnels peuvent éclairer ce processus complexe. Dans un article publié le 26 mai dans The Conversation, Didier Jourdan, Nicola Gray et Rémi Laporte abordent les enjeux de la scolarisation de TOUS les enfants et présentent les connaissances et retours d’expériences disponibles sur ce sujet.

Accès à l’article

Publié par Didier dans Actualités
La réouverture des écoles: un podcast du CRES-PACA pour nourrir le débat

La réouverture des écoles: un podcast du CRES-PACA pour nourrir le débat

Dans un Podcast intitulé: « Mieux comprendre la réouverture des écoles, collèges et lycées en période d’épidémie » et enregistré le 6 mai 2020, Didier Jourdan, spécialiste de la prévention, de la promotion et de l’éducation à la santé et titulaire de la Chaire UNESCO et Centre Collaborateur OMS Global Health & Education, revient sur les liens étroits existant entre éducation et santé.

Dans cette présentation, il s’appuie sur les données de la recherche et l’expérience des pays dont les écoles sont ouvertes pour mettre en avant les conditions concrètes de la réouverture des écoles, collèges et lycées en période d’épidémie.

Didier Jourdan nous donne des clés de compréhension pour la réouverture des écoles, collèges et lycées. La santé publique est fondée sur deux modalités d’action distinctes : le régime d’exception activé en cas de crise sanitaire, qui organise la réponse à une menace spécifique, et le régime ordinaire qui s’appuie sur des interventions, sur de multiples facteurs environnementaux sociaux individuels qui conditionnent la santé. Il s’agit de créer les conditions de la santé de tous, en référence à une large variété de cultures de contextes de rapports individuels et collectifs à la santé. La majorité de ces déterminants relevant d’autres champs que le système de soins, promouvoir la santé et réduire les inégalités, nécessite la mise en œuvre d’approches intersectorielles cohérentes.

Les questions éducatives jouent un rôle majeur dans ces deux situations : la santé et l’éducation sont des domaines inextricablement liés. Le niveau d’éducation est l’un des principaux déterminants de la santé des personnes, et inversement la santé et le bien-être constituent des éléments nécessaires à la réussite éducative tout au long de la vie. Les inégalités en terme de littératie de la santé sont très importantes: qu’il s’agisse de connaissances, de capacité, de prise de conscience, de compréhension, d’enjeux complexes, de jugement critiques, plus d’un tiers de la population en Europe éprouve des difficultés significatives. Nous ne sommes pas tous égaux devant les fake news. On comprend ainsi pourquoi l’école est au cœur des débats en cette période d’épidémie. Tous les pays européens n’ont pas pris les mêmes décisions concernant les ouvertures et fermetures des écoles. Ces différentes situations illustrent la diversité des contextes, conditions et niveau de vie, organisation politiques, systèmes de santé, etc. Les décisions politiques en matière de santé publique ne peuvent s’appuyer sur des données univoques simples, claires et définitives ; mais elles font intervenir un large ensemble de paramètres et une part d’incertitude.

Pour en savoir plus :

Didier Jourdan, Réouverture des écoles : sur quels savoirs s’appuyer ? The conversation, 2020-04-21

Lire l’article : https://theconversation.com/reouverture-des-ecoles-sur-quels-savoirs-sappuyer-136759

Didier Jourdan, Rouvrir les écoles : premiers retours d’expérience, The conversation, 2020-04-29

Lire l’article: https://theconversation.com/rouvrir-les-ecoles-premiers-retours-dexperience-137471

Publié par Didier dans Actualités
Les ressources du RADIX pour la réouverture des écoles

Les ressources du RADIX pour la réouverture des écoles

Le centre national de compétences pour le développement et la mise en œuvre de mesures en santé publique en Suisse (le RADIX) a mis en ligne un ensemble de ressources à destination des écoles en vue de la réouverture.

Ci-joint la description des ressources par le RADIX :

  • Court-métrage «Coronavirus et école »

Un mini-film montre aux élèves, avec des images accrocheuses, l’influence du coronavirus sur leur quotidien à l’école. Il explique aux enfants qu’ils peuvent se protéger et rappelle les règles concernant le lavage des mains et la façon de se saluer. Immédiatement après la projection du film, les enseignant-e-s peuvent présenter en détail les mesures spécifiques mises en place par leur établissement. Le film a été conçu et produit par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Lien YouTube vers le film en français : https://youtu.be/ZWyvDQDlw-A

  • Aération dans les écoles : de l’air frais pour des idées claires

La qualité de l’air dans les salles de classe a une grande influence sur les performances et la santé des élèves ainsi que des enseignants. Il est donc essentiel d’ouvrir régulièrement les fenêtres surtout durant cette pandémie de coronavirus. Il importe d’aérer au moins après chaque leçon.
« De l’air frais pour des idées claires » : le site Internet de l’OFSP contient des informations et des conseils concernant l’aération dans les écoles.

Publié par Didier dans Actualités
Pandémie de COVID-19 : les réponses de la promotion de la santé

Pandémie de COVID-19 : les réponses de la promotion de la santé

En réponse à la pandémie actuelle, les gouvernements du monde entier ont pris des mesures sans précédent. La santé (ou plus exactement la menace de la maladie) est devenue la préoccupation première, prenant le pas sur toutes les autres questions politiques, économiques ou sociales.
Face à des réponses très majoritairement focalisées sur la prévention de la maladie, la promotion de la santé se doit de faire entendre la spécificité de sa perspective et de rappeler que la santé dépend d’une variété de déterminants politiques, économiques, sociaux et environnementaux mis en lumière dans la présente crise sanitaire, qui impacte toutes les populations à l’échelle mondiale, à des degrés différents. C’est pourquoi la promotion de la santé est toujours constituée de deux éléments indissociables : une action sur l’écosystème de vie des populations et une action sur le développement des capacités des personnes. Plus que jamais, la situation actuelle rappelle en effet combien la littératie en santé, à savoir la capacité pour chacun d’accéder et de comprendre l’information en santé pour pouvoir l’utiliser à bon escient, est un élément décisif pour le respect des mesures de prévention et l’évolution de l’épidémie. Quelles seraient donc les réponses à apporter à la pandémie de COVID-19, selon une perspective de promotion de la santé ?

Ce webinaire a pour but de mettre en évidence la contribution de la promotion de la santé face à la pandémie de COVID-19 en répondant aux trois questions suivantes :

Question 1 : Qu’est-ce que la promotion de la santé peut apporter en termes de gestion de la pandémie ?
Question 2 : Fake news, compréhension d’enjeux complexes, connaissances en santé : comment développer la capacité de chacun à prendre en charge sa propre santé ?
Question 3 : Il y aura probablement plusieurs vagues d’épidémie de COVID-19. Quelles sont les préconisations de la promotion de la santé pour une réponse durable à la pandémie et pour l’avenir? 
Intervenant
Stephan Van den Broucke,  Vice-Doyen de l’Université catholique de Louvain et Vice-Président pour les affaires scientifiques de l’Union Internationale de Promotion de la Santé et d’Éducation pour la Santé (IUHPE-IUPES)
Publié par Didier dans Actualités