Mois : octobre 2019

Production et partage de connaissances : rencontre université-territoire à Moulins

Production et partage de connaissances : rencontre université-territoire à Moulins

Le 26 septembre sur le campus universitaire de Moulins a eu lieu une rencontre université-territoires centrée la mobilité et la santé des étudiants. Elle témoigne de la vitalité du partenariat entre universités et collectivités au sein duquel la chaire UNESCO « EducationS & Santé » prend toute sa place.

Cette rencontre présidée par Mathias Bernard (Président de l’Université Clermont Auvergne) et Pierre-André Périssol (Président de Moulins Communauté et Maire de Moulins) a donné lieu à des présentations pratiques comme scientifiques et des échanges. Valérie Ivassenko, Philippe Cury et Carine Simar ont apporté un éclairage singulier sur la problématique de la mobilité, l’éducation et la santé des jeunes. L’équipe de la Chaire UNESCO ÉducationS & Santé a mis en évidence les défis liés à la promotion de l’activité physique et les innovations permettant de les relever.

Mathilde Lepère, ancienne étudiante de l’UCA, était également présente. Titulaire d’une Licence professionnelle « Métiers de la santé : éducation et prévention à la santé »/ Gestion et Accompagnement des Projets Pédagogiques », et d’un Master en Santé Publique spécialité « Education à la santé des enfants, adolescents et jeunes adultes », elle est chargée de mission pour le contrat local de santé de Moulins communauté et étudiante en thèse au sein de la chaire UNESCO. Elle jouera un rôle clé dans la production et le partage de connaissances.

Lien vers la page : Rencontres université-territoires sur le thème de la mobilité

Publié par Didier dans Actualités
La Chair Academy, un espace pour travailler sur la production et le partage des connaissances

La Chair Academy, un espace pour travailler sur la production et le partage des connaissances

Le cœur des missions de la Chaire UNESCO EducationS & Santé est la production et le partage des savoirs. C’est dans cette perspective que se tiendra la première Chair Academy du 4 au 8 novembre 2019 à INSPE Clermont Auvergne. La chair academy s’adresse aux jeunes chercheurs (étudiants en master ou en thèse, post-doctorants, jeunes docteurs).

Son ambition première est de créer un espace de dialogue et de partage de connaissances entre jeunes chercheurs et acteurs confirmés du champ de la promotion de la santé. Cette première session sera organisée autour de la venue d’Eric Breton, Professeur à l’EHESP, chercheur au Laboratoire Arènes (CNRS / UMR 6051).

La semaine alternera moments d’échanges et de travail entre les doctorants, Eric Breton et l’équipe de la Chaire UNESCO EducationS & Santé, avec notamment la présentation de leurs travaux de recherche par les doctorants, une Masterclass, des travaux dirigés et un webinaire. Une journée sera également consacrée au parcours éducatif de santé.

Planning Chair Academy 4-8 NOV 2019

Publié par Didier dans Actualités
Webinaire « Le renforcement de la capacité locale d’action sur les déterminants de la santé des populations »

Webinaire « Le renforcement de la capacité locale d’action sur les déterminants de la santé des populations »

UN WEBINAIRE SUR L’ACTION LOCALE EN SANTE LE MERCREDI 6 NOVEMBRE, 14.00-15.00, HNEC.

On reconnait depuis toujours le rôle des conditions de vie sur la santé des populations. Si plusieurs déterminants de santé tiennent avant tout des politiques nationales et européennes ou encore de pratiques commerciales et industrielles, nombreux sont ceux qui relèvent de situations pouvant être modifiées par les acteurs locaux.

Ce webinaire sera l’occasion d’interroger le champ des possibles en matière d’action locale en faveur de la santé des populations et la spécificité de cette contribution.

Seront explorées les conditions permettant d’améliorer les capacités locales d’action sur ces déterminants, notamment par la mise en œuvre de dispositifs intersectoriels.

Enfin certaines caractéristiques souhaitables de ce type de dispositifs seront présentées, en s’appuyant notamment sur l’exemple du dispositif français de contrat local de santé.

Une séance de questions avec les participant-es au webinaire clôturera cette session.

INTERVENANT

Eric Breton, Professeur à l’EHESP, chercheur au Laboratoire Arènes (CNRS / UMR 6051), membre de la  Commission spécialisée « Système de santé et sécurité des patients » du Haut conseil de la santé publique (HCSP) et Associated Editor à la revue Health Education & Behavior.

POUR VOUS CONNECTER

La salle virtuelle du webinaire sera accessible 15 minutes avant le début de la session.

Aucune inscription n’est requise pour participer au webinaire. Les participants devront seulement se connecter en choisissant l’option « Entrer en tant qu’invité ».

Publié par Didier dans Actualités
Contribuer à améliorer la santé en Europe, plus durablement, avec plus d’équité

Contribuer à améliorer la santé en Europe, plus durablement, avec plus d’équité

En 2010, le bureau régional de l’OMS pour l’Europe a choisi comme objectif : « Une meilleure santé pour l’Europe ». La publication « Better Health for Europe: More equitable and sustainable » relate comment le personnel de l’OMS en Europe, au cours des dix dernières années, a cherché à concrétiser cet objectif.

Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe de 2010 à 2020, nous livre ce récit au nom de l’ensemble des membres de l’Organisation, tout en décrivant la vision, la réflexion stratégique et les processus suivis, ainsi que l’impact obtenu. Dans son avant-propos, elle explique que de nombreuses questions se sont posées, auxquelles toute l’équipe a tenté de répondre.

Les dirigeants politiques, les responsables de la santé publique, les professionnels de santé et les promoteurs de la santé de la Région européenne de l’OMS et d’ailleurs ont été invités à engager un processus de réflexion sur la pertinence et l’utilité du travail du Bureau régional. Des extraits d’entretiens réalisés avec ces « témoins » sont présentés d’un bout à l’autre de l’ouvrage afin d’enrichir le récit. La première partie : « Améliorer la santé en Europe : les sept priorités d’action stratégiques », présente le processus systématique suivi par le Bureau régional afin d’assurer une meilleure santé et plus de bien-être, avec plus d’équité et de durabilité, en Europe et ailleurs. La deuxième partie : « Améliorer la santé en Europe : les réalisations » évoque les résultats et les impacts des activités menées par le Bureau régional sur les 2 objectifs et les 4 actions prioritaires du cadre politique européen Santé 2020. La troisième partie : « Améliorer la santé en Europe : conclusions et messages » fait la synthèse des réflexions et examine les défis pour l’après-2020.

Dans la conclusion de l’ouvrage, il est précisé que si l’on examine les sept priorités d’action stratégiques figurant dans le document de vision pour 2010 intitulé « Une meilleure santé pour l’Europe », on constate que beaucoup de choses ont été réalisées et apprises au cours de ces dernières années. Cet apprentissage doit maintenant être diffusé, appliqué et renforcé par nos communautés collectives de santé publique alors que nous continuons à travailler pour une meilleure santé en Europe dans les années à venir.

Lien vers l’ouvrage: Better Health for Europe: more equitable and sustainable

Publié par Didier dans Actualités
Premières Rencontres pour la Politique de Prévention

Premières Rencontres pour la Politique de Prévention

Mieux vaut prévenir que guérir !

Le mercredi 25 septembre ont eu lieu les 1ères RENCONTRES POUR LA POLITIQUE DE PRÉVENTION. Les débats ont été présidés par Agnès Firmin Le Bodo (députée de Seine-Maritime) et Cyrille Isaac-Sibille (Député du Rhône). Elles ont été l’occasion d’aborder les thématiques suivantes: « Pourquoi la prévention est le meilleur outil de maitrise des dépenses ?» ; et « Quels sont les prochains horizons de la prévention ? ».

Didier Jourdan, titulaire de la chaire UNESCO et centre collaborateur OMS «ÉducationS & Santé» est intervenu sur le thème : « Prévention santé : tout commence par l’éducation ! ». Il a d’abord explicité les liens entre réussite éducative et santé avant de rappeler que soin et éducation sont complémentaires. Il a mis en évidence le fait que l’école n’est pas le seul lieu d’éducation. La famille et la communauté jouent un rôle primordial. C’est tout l’écosystème de vie des enfants qui contribue à l’éducation des enfants dans le domaine de la santé. C’est l’alliance de tous les acteurs qui est de nature à permettre à chaque enfant d’avoir le meilleur départ possible dans la vie et ainsi de promouvoir la santé de tous comme de réduire les inégalités. C’est l’action sur l’ensemble des leviers disponibles qui est de nature à permettre des gains significatifs en matière santé au service de tous notamment des plus vulnérables. De façon opérationnelle, il s’agit ainsi de mobiliser les moyens d’une action sur les différents déterminants de deux manières : via une action sur les conditions de vie qui influencent la santé ; via une action d’accompagnement des personnes dans leurs choix de santé, afin de donner à chacun les moyens de prendre en charge sa propre santé de façon autonome et responsable par des actions de communication ou d’éducation. Ces deux modalités d’action sont complémentaires. Une telle démarche appelle un travail permanent de discernement éthique au cœur de l’action pour en vérifier la pertinence.

Liens :

https://www.mmconseil.com/evenement/1res-rencontres-de-la-prevention-sante/

Publié par Didier dans Actualités
« De la science des problèmes à la science des solutions »: Newsletter de l’Onaps

« De la science des problèmes à la science des solutions »: Newsletter de l’Onaps

Dans le cadre du partenariat entre L’Onaps, de la chaire UNESCO et du centre collaborateur OMS « ÉducationS & Santé » ; Didier Jourdan, titulaire de la Chaire, a rédigé l’éditorial de la Newsletter de Septembre 2019 sur le thème: « De la science des problèmes à la science des solutions ». Il a souligné que les problématiques de l’activité physique et de la sédentarité sont au cœur des enjeux contemporains de santé publique. Bien qu’une large variété de dispositifs émanant de l’État, des collectivités territoriales, des fédérations ou du secteur associatif soit opérationnelle, les politiques actuelles ont encore un impact limité notamment sur les inégalités. En effet, c’est une large variété de facteurs environnementaux, sociaux, culturels et individuels qui conditionnent les comportements. L’action publique ne peut consister à dicter des comportements sur un mode paternaliste, elle doit créer les conditions réelles d’une réduction de la sédentarité et d’une amélioration de la santé de tous. Ila souligné le fait que la perspective d’ensemble est celle de l’accompagnement du changement social via l’intervention sur les déterminants environnementaux d’une part et les habitudes de vie d’autre part. C’est l’action sur l’ensemble des leviers disponibles qui est de nature à permettre des gains significatifs en matière de lutte contre la sédentarité au service de tous, notamment des plus vulnérables. Il s’agit de permettre à chacun de trouver un équilibre dans sa vie physique et de construire un rapport autonome et responsable à la santé. Au-delà de l’observation des comportements (la science des problèmes), il nous faut renforcer et structurer les dispositifs de production de connaissance sur les organisations qui permettent de lutter contre la sédentarité là où vivent les gens (la science des solutions). Comment agir concrètement et de façon durable sur le terrain ? Aujourd’hui, la priorité est d’améliorer la qualité de l’environnement et des services rendus plutôt que de tenter d’implanter une intervention universellement efficace. Didier Jourdan a conclu en indiquant que l’ambition partagée était de passer des paroles aux actes, de produire avec les personnes concernées des données opérationnelles, de partager les connaissances, d’accompagner les familles, les élus, les bénévoles, les professionnels de santé, du sport, de l’éducation. C’est ce à quoi il convient de s’attacher aujourd’hui dès lors que l’ambition et d’améliorer la santé de tous et de réduire les inégalités.

Lien vers le texte

Lien vers la Newsletter n°15 de Septembre 2019

Lien vers L’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité

Publié par Didier dans Actualités
Journée internationale Chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits humains 2019

Journée internationale Chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits humains 2019

Le 13 septembre a eu lieu la 5eme journée internationale sur l’innovation et la recherche en éducation à la santé sexuelle et aux droits humains, au Ministère des Solidarités et de la Santé, à Paris. Ce colloque a été l’occasion d’aborder les nouveaux enjeux  et la  place de la spiritualité et de l’éthique dans l’éducation à la santé sexuelle. Quatre thématiques ont été discutées : l’éducation entre les sphères publiques et privées ; l’éducation entre profane et sacrée ; le rôle de l’éthique et de la morale ; et les enjeux de la spiritualité dans l’éducation à la santé sexuelle.

La Chaire UNESCO EducationS & Santé et la Chaire UNESCO Santé sexuelle et droits humains sont liés par une convention de partenariat. Didier Jourdan, Titulaire de la Chaire UNESCO EducationS & Santé, est intervenu sur le thème : « L’éthique au cœur de l’éducation à la santé ». Il a souligné le fait qu’il faut tout un village pour éduquer un enfant à la santé sexuelle. En effet, l’école n’est pas le seul lieu d’éducation. La famille et la communauté jouent un rôle primordial. C’est tout l’écosystème de vie des enfants qui contribue à l’éducation des enfants dans le domaine de la santé. C’est l’alliance de tous les acteurs qui est de nature à permettre à chaque enfant d’avoir le meilleur départ possible dans la vie et ainsi de promouvoir la santé de tous comme de réduire les inégalités.

Il a ensuite abordé les différentes questions éthiques posées par les pratiques d’éducation à la santé sexuelle autour de 3 axes : la légitimité, la place de la personne et les approches et méthodes. Enfin, c’est sur les conditions de possibilité de la prise en compte des problèmes éthiques par les professionnels qu’il s’est focalisé. Il a conclu en indiquant que le développement de milieux favorables à une prise en charge collective des problématiques éthiques d’une part et la formation des professionnels d’autre part constituent deux enjeux majeurs pour l’éducation à la santé sexuelle.

Vers la présentation :  Ethique chaire santé sexuelle

Vers le livre:  « La santé publique au service du bien commun ? »

Pour plus d’information : Journée internationale Chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits humains 2019

Lien vers le site: https://www.santesexuelle-droitshumains.org/

 

Publié par Didier dans Actualités
Aller bien pour bien apprendre

Aller bien pour bien apprendre

La promotion de la santé à l’école améliore le bien-être des élèves et contribue à la réduction des inégalités sociales et de santé.

L’académie de Clermont-Ferrand s’est engagée dans la dynamique des Écoles promotrices de santé, l’une des 25 mesures phares du plan Priorité prévention : rester en bonne santé tout au long de sa vie, présenté lors du Comité interministériel pour la santé du 26 mars 2018.

La démarche consiste à accompagner les équipes éducatives, rendre lisible, développer et mettre en cohérence les actions autour de la santé sur l’ensemble du territoire et tout au long de la scolarité des élèves.

Pour plus d’information : « Aller bien pour bien apprendre »

Publié par Didier dans Actualités
L’intersectorialité « next generation » : un moyen efficace de s’attaquer aux inégalités de santé ?

L’intersectorialité « next generation » : un moyen efficace de s’attaquer aux inégalités de santé ?

L’intersectorialité « next generation » : un moyen efficace de s’attaquer aux inégalités de santé ? Tel sera le thème de la pré-conférence co-organisée par la Chaire UNESCO EducationS & Santé le 20 novembre 2019 à Marseille Chanot. Autour de Didier Jourdan, Luis Saboga Nunes, Louise Potvin, Marco Akerman, Stéphanie Tubert-Jeannin, Ditte Heering Holt, Hélène Pichot, Marie-Pierre Sauvant-Rochat, venez nous rejoindre pour contribuer à ouvrir de nouvelles perspectives à l’intersectorialité. Marie-Pierre Sauvant-Rochat nous explique les principaux enjeux et perspectives de cette pré-conférence :

https://lnkd.in/gu-b2g9

Informations et inscriptions:

https://lnkd.in/g4PBFTs

https://ephconference.eu/2019-pre-conference-220

 

Publié par Didier dans Actualités